Édition 2016
Tribune de Véronique Torner

 Un vent d'Ouverture souffle sur la France et nos entreprises ... L'Open Source s'impose !

Un vent d’Ouverture souffle sur la France et nos entreprises ... L’Open Source s’impose !

Les 16 et 17 novembre dernier a eu lieu à Paris la 2ème édition du Paris Open Source Summit, le plus grand rassemblement européen des acteurs du numérique ouvert sous le marrainage d’Axelle Lemaire et le parrainage de Thierry Mandon. En tout, plus de 4000 visiteurs, 130h de conférences , 163 exposants et partenaires autour du thème de l’Open et l’innovation.

La semaine du 21 novembre, l’Adaweek, l’événement promouvant la place des femmes dans les STEM (Science, Technology, Electronics, Mathematics) a consacré sa deuxième édition à l’Open autour d’ateliers, de talks et tables-rondes. Les 7, 8 et 9 décembre, Paris a reçu le 4ème Sommet mondial du Partenariat pour un Gouvernement Ouvert (Open Government Parternship) qui a réuni plus de 80 pays. La France en a la présidence pour un an depuis septembre 2016.

Longtemps perçu comme un mouvement alternatif réservé à quelques utopistes, l’Open est devenu une indispensable réalité dans ce nouveau monde bousculé par le numérique, la défiance des institutions et la crise de l’emploi. L’Open nous propose un modèle basé sur l’ouverture, la transparence et le collaboratif qui se décline dans différents univers : l’Open Source, l’Open Data, l’Open Innovation, l’Open Education, l’Open Access, l’Open Law, l’Open Gov …

L’Open Source occupe une place particulière dans les modèles « ouverts ». Issu d’une pratique industrielle et communautaire en constante amélioration depuis plus de trente années, il est aujourd’hui à la fois source d’inspiration et composant structurant sur lequel les autres modèles peuvent se développer.

L’Open CIO Summit, événement à huis clos du Paris Open Source Summit, réservé aux décideurs informatiques, suit depuis maintenant 8 ans l’usage de l’Open Source dans les entreprises françaises. Les solutions Open Source ont ces dix dernières années progressivement gagné en maturité et gagné la confiance des entreprises. La France est un des pays européens les plus dynamiques en ce qui concerne l’usage de l’Open Source. La croissance annuelle de ce secteur est de 9% en France. En comparaison, la croissance du marché de l’IT annoncé par Syntec Numérique est de 2,8%. La part actuelle des solutions Open Source sur le marché de l’IT français pèse un peu plus de 5%. On estime qu’elle sera de 14% en 2020 (cf étude PAC 2015 CNLL/ Syntec Numérique). Nous avons en France une filière de plus de 300 entreprises qui travaillent 100% dans l’Open Source. Ce sont principalement des PME (sociétés de conseil, éditeurs ou ESN). Elles sont réunies au sein du CNLL(Conseil National du Logiciel Libre) qui est organisé en clusters régionaux. Cette dynamique était jusque lors portée par le secteur public. L’Etat a depuis 2012 avec la circulaire Ayrault et tout dernièrement avec la promulgation de la loi Lemaire sur le Numérique mis une priorité à l’usage de l’Open Source et des logiciels libres afin de garantir l’indépendance et la pérennité de son IT. Déjà utilisateurs de solutions Open Source depuis plusieurs années, les grands groupes privés ne sont pas en reste et connaissent depuis deux ans environ une notable accélération sur ce sujet. Voyages SNCF, la Poste, Orange, le Crédit Agricole, Chronopost, le groupe PSA ainsi que la DINSIC sont venus témoigner de la montée en puissance de l’Open Source dans leur stratégie numérique lors de la 7ème édition de l’Open CIO Summit le 15 novembre dernier.

« Les logiciels libres, avec l’expertise des équipes technologiques au cœur de ces enjeux, sont un facteur majeur de maitrise donc de pérennité de nos systèmes d’information d’entreprise »  « Faire du développement est la clé pour réussir sa transformation numérique. L’Open Source est au cœur de ce processus de réhabilitation du développement » nous a indiqué Gilles de Richemond, DG de VSC Technologies (groupe voyages-scnf.com)

« La diffusion de l’Open Source au sein de la Poste ne s’entend plus uniquement en TCO. La qualité logicielle, la transparence et l’attractivité des compétences que proposent les solutions Open Source sont autant d’atouts pour réussir notre transformation numérique » affirme Jean-Marc Steffann, Directeur Technique de la Branche Numérique de La Poste.

« L’Open Source est au cœur de la stratégie technique IT. En offrant des solutions standards et ouvertes, l’Open Source est à la base de notre infrastructure ouverte, adaptée à un SI développé et déployé dans un environnement Cloud ouvert (hybride), capable d’exploiter la diversité technologique au service du time-to-market » nous indique Noël Cavaliere, responsable de la stratégie et de l’architecture technique à la DSI du Groupe PSA. L’Open Source et l’innovation sont intimement liés comme le souligne la Société Générale. On peut découvrir sur leur site que 80% des technologies de développement du Groupe sont Open Source.

« Le mouvement a été initié par les développeurs de l’entreprise qui cherchaient à partager des pratiques, des standards, des briques technologiques pour innover plus vite, » explique David Fiou, Architecte IT Groupe, dans son article « Open source first ! ».

« L’open source est un formidable accélérateur de notre stratégie de digitalisation de la banque. » Françoise Mercadal-Delasalles, Directrice des Ressources et de l’Innovation du Groupe.

Il en est de même à l’AG du Cigref le 17 octobre dernier qui a réuni les DSI des grandes entreprises françaises. L’Open Source est apparu indissociable de la transformation numérique : au coeur de l’innovation, source d’inspiration pour repenser sa façon de travailler et absolument nécessaire pour attirer les talents de demain.

L’Open Source propose à la fois des innovations disruptives importantes et des standards qui s’imposent aujourd’hui à une échelle mondiale. Il est désormais clé dans les grandes révolutions proposées par le Cloud, le Big Data ou encore l’Internet des Objets. Il répond enfin aux besoins d’interopérabilité et de formats ouverts nécessaires au développement du numérique.

En bref, l’Open Source apporte une réponse opérationnelle aussi bien aux enjeux d’innovation et de productivité qu’aux besoins d’éthique, de respect des libertés et de souveraineté soulevés par la transformation numérique de notre société et de nos entreprises … ce n’est pas nouveau mais c’est enfin reconnu !